Generic placeholder image

Accueil > Questions fréquentes > Mise en place du remboursement (de la psychologie clinique) : limité et (...)

Mise en place du remboursement (de la psychologie clinique) : limité et inquiétant.

 

En mai 2018, le nouveau système de remboursement de la psychologie clinique a été annoncé par la Ministre de la Santé, Maggie De Block. Il devait entrer en vigueur le dernier trimestre 2018.

- ( voir l’article d’Alter-Psy publié précédemment au sujet du remboursement ).
En ce début 2019 la Commission des Psychologues a informé ses affiliés sur la manière dont ce « nouveau système » va concrètement se mettre en place, dans les semaines qui viennent.

Cela concerne les psychologues qui se demandent s’ils vont se porter candidats pour faire partie de ce système ou pas, mais aussi les non-psychologues : lorsque certains patients demanderont ce qu’il en est du remboursement, nous disposerons d’éléments de réponse concrets.

Notre collectif ne va pas se pencher sur cette question de manière approfondie ou prioritaire, dans la mesure où nous nous attelons à définir les contours et les repères de notre métier et à établir notre axe politique.

Cependant, nous tenons à vous communiquer certaines informations.

Force est de constater la quantité de travail que « le remboursement » implique pour les psychologues.
- Ils devront postuler pour faire partie du système (les critères selon lesquels seront choisis les psychologues qui en feront partie et les approches concernées ne nous paraissent pas limpides ; la question de qui opérera la sélection non plus) ;
- les séances devront être prescrites par un médecin ou un psychiatre ;
- les tarifs sont plafonnés ;
- la durée des séances établie a minima ;
- le nombre de séances est strictement limité à 4+4 ;
- il y a une quantité importante de travail administratif à effectuer en dehors des séances, y compris pour être rémunérés (système du tiers payant) ;
- le "public cible" est restreint par la tranche d’âge, par la distribution du budget disponible, par les diagnostics concernés (« problèmes psychiques les plus courants : troubles dépressifs et anxieux, consommation problématique d’alcool »).

Attention  : Alter-Psy ne dispose d’aucun autre renseignement, tout se trouve sur le site de la Commission des Psychologues.

Il est donc nécessaire de vous adresser aux personnes de contacts indiquées sur leur site pour tout renseignement complémentaire.
https://www.compsy.be/fr/remboursement-psychologie-clinique

Publié le 23/01/2019

Thème(s) : Législation